Les technologies de la construction de maison écologique

maison écologique

Construire écologique impose des nouvelles normes quand à la gestion et l’appréhension du bâti. Cela implique des réflexions nouvelles et la recherche de technologies innovantes et performantes. Parfois il s’agit juste de revenir à des pratiques ancestrales qui ont fait leurs preuves puis ont été délaissés au profit du progrès, souvent aux dépends de l’environnement.

La récupération des eaux

L’eau de pluie représente une source d’approvisionnement en eau gratuite à ne pas négliger, tant pour son volume que pour sa qualité. En effet, l’eau de pluie peut être libérée assez rapidement des polluants qu’elle contient : il suffirait juste de baisser le PH pour réduire l’acidité en conservant l’eau de pluie dans une citerne en béton et la filtrer pour qu’elle devienne potable. La récupération de l’eau de pluie est assez courante aujourd’hui et se fait principalement pour les jardins et l’arrosage, ce qui est déjà intéressant. Le principe est enfantin : il suffit de se munir d’un tonneau équipé d’un fin grillage pour éviter aux débris d’y pénétrer. Désormais, il est envisagé d’étendre l’utilisation de cette eau au toilettes et laveuses ou douches. Pour l’instant il existe des législations propres aux différents pays quant à l’utilisation de cette eau pour autre chose que l’arrosage.

La géothermie

L’énergie géothermique est utilisées depuis les temps les plus reculés tant en Chine que dans le Rome antique. Il s’agit d’utiliser la chaleur dégagée par le sol pour chauffer les surfaces domestiques ou les climatiser l’été. La performance de la géothermie dépend aujourd’hui à la fois de la dimension de l’habitat à chauffer et de la performance du système. De nouvelles technologies sont actuellement à l’étude pour récupérer la chaleur de la terre. Par exemple la cogénération consiste à combiner la production de chaleur et d’électricité en une même unité pour un rendement amélioré. Divers projets de géothermie profonde sont actuellement à l’essai pour profiter de l’énergie dégagée par les roches chaudes fissurées.

L’énergie solaire

Energie primaire, l’énergie solaire est désormais prise en compte très tôt dans la conception des maisons écoénergétiques. L’orientation, la localisation des ouvertures, porte et fenetre, le choix de matériaux emmagasinant l’énergie, font partie des considérations désormais prises en compte. Panneaux solaires, systèmes thermiques et photovoltaïques sont combinés pour une utilisation optimum et performante de l’énergie solaire.

L’énergie éolienne

Si l’éolien est une technologie renouvelable aux avantages éprouvés, son utilisation serait davantage commerciale et industrielle que résidentielle. Un fort potentiel éolien est aussi une condition sine qua non de l’installation d’une éolienne. Contrairement au solaire où le soleil n’est pas indispensable pour fournir de l’énergie, le vent est absolument nécessaire pour faire fonctionner une éolienne.

Les toits verts

Un toit vert n’est pas à proprement parler une ressource verte mais c’est un moyen de réintroduire la nature dans l’habitat. Il y a une utilité prouvée contre les rejets de pluie trop importants qui sont à l’origine de débordements des systèmes de drainage et de dommages conséquents. Le toit vert est aussi l’occasion de créer un potager écologique, un jardin, un lieu de loisirs et parfait pour accueillir amis et proches.